Tout savoir sur le robot laveur de sol

Grâce à un robot laveur de sol, un appareil innovant qui a fait son apparition il y a quelques années, vous n’êtes plus obligé de passer un aspirateur classique, puis une serpillière pour nettoyer vos sols. Grâce à des brosses rotatives, ces robots frottent le sol pour décoller et aspirer toutes les saletés. Le nettoyage peut se faire à sec ou en mode humide en fonction de votre type de sol.

Comment fonctionne le robot laveur ?

Il suffit de le mettre en marche pour que le robot nettoie la maison à votre place. Les brosses rotatives enlèvent les salissures, dont les poussières. Les brosses latérales, quant à elles, nettoient les coins et les angles le long des murs. Selon le modèle, ce robot se déplace de manière intelligente pour effectuer les meilleurs trajets et pour atteindre les zones difficiles d’accès comme les dessous d’un meuble. Vous pouvez même pré-programmer leurs trajets en fonction de vos besoins. Certains modèles plus poussés possèdent même une caméra et un laser pour mieux nettoyer les parties les plus sales. Des capteurs sont intégrés pour éviter les obstacles, ce qui empêche votre robot de se cogner au mur ou à un meuble. Qui plus est, il peut détecter le vide comme à l’approche d’un escalier.

Quels critères pour choisir votre robot laveur ?

Avec les innombrables modèles disponibles sur le marché, vous pouvez facilement vous perdre. Le premier paramètre à prendre en compte pour choisir le meilleur robot laveur est la puissance de votre appareil. Plus le robot est puissant, plus il est fiable. Ensuite, tenez compte de l’autonomie puisque la plupart de ces robots fonctionnent sur batterie. Après l’autonomie vient la capacité du réservoir. Comme le robot laveur est dépourvu d’un grand sac, il faut vider systématiquement son réservoir. Par ailleurs, vérifiez le niveau sonore qui peut être très gênant pour les occupants de la maison. Misez sur un modèle qui produit au maximum un bruit de 60 dB. L’innovation a permis à certains robots d’être programmables à distance. D’autres doivent être programmés manuellement. Un dernier point et non des moindres est la polyvalence de l’appareil. Il doit pouvoir nettoyer tous types de sols : tapis, moquette, carrelage, parquet, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *