Investir en loi Pinel pour défiscaliser

L’immobilier est devenu un secteur très prometteur depuis l’apparition de la loi Pinel. En effet, face aux nombreux avantages que ce dispositif offre, l’immobilier se révèle être le secteur idéal pour placer l’argent des investisseurs.

La loi Pinel : une loi créée pour la défiscalisation

Grâce aux dispositifs de la Loi Pinel, ceux qui investissent dans l’immobilier se voient profiter d’une réduction fiscale. D’une manière concrète, la réduction d’impôt implique que l’investisseur voit le montant de sa réduction soustraite au total de son impôt. La réduction peut atteindre 21 % du montant de l’investissement dans la limite de 300.00 euros par investisseur et cela par année. Par la suite, la valeur est imputée sur l’impôt de l’année d’achèvement du bien neuf ou de son acquisition, puis sur celle des années suivantes. En revanche, dans le cas où la valeur de la réduction d’impôt est plus forte que le montant de l’impôt, il ne sera pas possible d’obtenir une compensation financière de quelle forme que ce soit. Pour l’investisseur particulier, la défiscalisation pinel aide à l’acquisition d’un logement. Il pourra prendre un crédit immobilier pour financer son achat. La réduction d’impôt accordée va lui permettre ainsi que les loyers perçus pendant la durée de location vont lui permettre de rembourser plus facilement son emprunt sans mettre en danger la santé de ses finances. Nombreux sont intéressés par ce dispositif révélant ainsi le succès du dispositif. C’est d’ailleurs pour cette raison que le gouvernement actuel a décidé de prolonger la loi Pinel pour encore 4 ans. Les particuliers intéressés peuvent ainsi continuer à miser sur ce dispositif pour bénéficier de la défiscalisation Pinel. Mais pour jouir de ces avantages fiscaux, des conditions doivent être remplies.

La loi Pinel : les conditions d’obtention

Pour profiter des avantages fiscaux de la Loi Pinel, plusieurs conditions doivent être respectées. De prime à bord, il faut que l’acquisition soit réalisée sur un logement neuf ou en état futur d’achèvement. Par la suite, il faut que le bien en question soit loué non meublé de façon continue pendant une période 6, 9 ou 12 ans. Par ailleurs, pour profiter des avantages de ce dispositif, il faut également que l’immeuble soit situé dans une zone éligible par la loi Pinel. Donc, soit située dans la Zone A Bis, dans la Zone A, dans la Zone B1 et dans la Zone B2. Enfin, seuls les logements neufs BBC ou RT2012 sont concernés par les avantages fiscaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *